quérir


quérir

quérir [ kerir ] v. tr. <conjug. : seult inf.>
• fin XIIe; réfect. de querre (XIe); lat. quærere
Vx, littér. ou région. Chercher. « C'est trop haut. Va quérir une échelle » (Zola). Le désir « de fréquenter les milieux littéraires et d'y quérir des amitiés » (A. Gide).

quérir verbe transitif (ancien français querre, du latin quaerere, chercher) Littéraire. Aller, envoyer, venir quérir quelqu'un, quelque chose, aller, envoyer, venir les chercher. ● quérir (difficultés) verbe transitif (ancien français querre, du latin quaerere, chercher) Orthographe Avec un accent aigu sur le e. Emploi Quérir (= chercher dans l'intention de ramener, de rapporter) ne s'emploie plus qu'à l'infinitif, dans un style littéraire ou volontairement archaïque, avec les verbes aller, venir, envoyer, faire : aller quérir le médecin ; envoyer quérir des nouvelles. ● quérir (expressions) verbe transitif (ancien français querre, du latin quaerere, chercher) Littéraire. Aller, envoyer, venir quérir quelqu'un, quelque chose, aller, envoyer, venir les chercher.

⇒QUÉRIR, verbe trans.
Vx, littér. ou région. [Après les verbes aller, envoyer, venir] Envoyer quérir qqn, venir quérir qqc. Chercher (pour amener, apporter). Omer, relevez-vous. Allez prendre place près de la porte. Je vous ferai quérir lorsqu'il sera temps (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 420). L'or et l'étain, qu'ils ne craignaient pas d'aller quérir en Irlande et aux îles Cassitérides (P. ROUSSEAU, Hist. transp., 1961, p. 35).
[P. ell. du 1er verbe ou avec un autre verbe de mouvement] Aller chercher. À ces heures matinales tout s'éveillait dans Toulouse mais déjà des ombres passaient ici et là, femmes le panier au bras (...) dévotes en train de quérir une messe (ESTAUNIÉ, Simple, 1891, p. 10). La fermière Eulalie, quand elle courait quérir des œufs au poulailler (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 104). Et elle, plus tard, ne le voyant pas revenir, s'était entendu, à tout hasard, avec la voisine, qui devait quérir la sage-femme (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 442).
Prononc. et Orth.:[]. Conjug.: usité uniquement à l'inf. avec les verbes aller, envoyer, venir et uniquement dans le domaine du dr. Ac. 1694-1878: querir, id. ds LITTRÉ; 1935: que- ou qué-; ROB., Lar. Lang. fr.: qué-. Pour la substitution de [e] à [] en syll. protonique, pour les hésitations jusqu'à l'époque mod. entre [] et [e] selon les mots, v. Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 19 n ° 1 1981, p. 187, 188. Considérée comme vieillie, provinciale, pop. et fautive, [] avec amuïssement de la cons. finale. V. LITTRÉ, DG et Trav. Ling. Litt. Strasbourg, op. cit., p. 242. Étymol. et Hist. 1377 « chercher (ici: chercher la bête ou les traces de bête avec les chiens courants) » (GACE DE LA BUIGNE, Roman des Deduis, 2890 ds T.-L.). Issu, par changement de conjug., de l'a. fr. querre « chercher » (fin du Xe s., Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, 134: querent), du lat. quaerere « chercher, demander, faire une enquête ». Querre (puis quérir), usuel au Moy. Âge, recule, au XVe s. devant chercher qui s'est définitivement imposé au XVIIe. De nos jours, quérir ne se trouve plus que dans qq. empl. arch. ou dial. et, à l'inf., après des verbes de mouvement. V. FEW t. 2, 2, p. 1408a-b, 1409b-1410a. Fréq. abs. littér.:189. Bbg. LANLY (A.). Morphol. hist. des verbes fr. Paris, 1977, pp. 304-306.

quérir [keʀiʀ] v. tr. [CONJUG. Défectif; seulement à l'infinitif.]
ÉTYM. Fin XIIe, réfection de querre (XIe), ancien infinitif du lat. quærere « chercher ». → Enquérir. REM. Le verbe quérir a été éliminé par chercher au XVIIe s., sauf à l'infinitif et avec les verbes aller, venir, envoyer…
Vx, littér. ou régional. Chercher pour apporter, pour amener… Chercher. || Aller quérir qqn (→ Contrat, cit. 3), qqch. (→ Humidité, cit. 1). || L'on va soi-même quérir sa portion (→ Bouillon, cit. 12).
1 Je veux aller quérir la justice (…)
Molière, l'Avare, IV, 7.
2 — Non, c'est trop haut. Va quérir une échelle.
Zola, la Terre, II, IV.
3 Je crois bien que, sans Pierre Louÿs, j'aurais continué de vivre à l'écart, en sauvage; non que le désir m'eût manqué de fréquenter les milieux littéraires et d'y quérir des amitiés; mais une invincible timidité me retenait (…)
Gide, Si le grain ne meurt, I, X, p. 260.
4 (…) il dressait et débarrassait la table, allait quérir les mets chez le traiteur (…)
G. Duhamel, Salavin, VI, VI.
5 — Il est ben là, madame la baronne ! Entrez donc seulement, je vas l'aller quérir. Il est à prendre le frais sous les arbres du jardin.
G. Chevallier, Clochemerle, p. 235.
DÉR. Quérable.
COMP. Requérir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • querir — Querir, actif. ac. Dont l indicatif est Je quier, Vient du Latin Quaero. Cercher, qu on dit aussi plus approchamment dudit Latin, Querre, par syncope, comme és composez aussi, Enquerir et Enquerre de Inquirere, Requerir et Requerre de Requirere.… …   Thresor de la langue françoyse

  • querir — QUERIR. v. a. Il signifie proprement, Chercher, mais il n a d usage qu à l Infinitif, & avec les verbes Aller, venir, envoyer. Allez me querir un tel. il est allé querir du vin. je l ay envoyé querir. envoyez nous querir telle chose. il m est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • querir — (ke rir, ou, populairement, kri) v. a. qui n est plus usité qu à l infinitif et avec les verbes aller, envoyer, venir. Chercher avec mission d amener, d apporter. •   Va querir un peu d eau, mais il faut te hâter, CORN. Mélite, IV, 4. •   Dites… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • QUERIR — v. a. Chercher avec charge d amener la personne, ou d apporter la chose dont il est question. Il ne s emploie qu à l infinitif, et avec les verbes Aller, venir, envoyer. Allez me querir un tel. Il est allé querir du vin. Je l ai envoyé querir.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • quérir — vt. => Chercher …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • QUERIR OU QUÉRIR — v. tr. Chercher avec charge d’amener la personne, ou d’apporter la chose dont il est question. Il ne s’emploie qu’à l’infinitif et avec les verbes Aller, venir, envoyer. Allez me quérir un tel. Il est allé quérir du vin. Envoyez nous quérir telle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Aller, envoyer, venir quérir quelqu'un, quelque chose — ● Aller, envoyer, venir quérir quelqu un, quelque chose aller, envoyer, venir les chercher. ● Aller, envoyer, venir quérir quelqu un, quelque chose être répandue, divulguée oralement, en parlant d une nouvelle …   Encyclopédie Universelle

  • Il est bon pour aller querir la mort. — См. Хорошо бы тебя по смерть посылать …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • requérir — [ rəkerir ] v. tr. <conjug. : 21> • v. 1270; réfect. de requerre « prier qqn » (980), d apr. quérir; bas lat. requærere, lat. requirere 1 ♦ Vieilli Prier instamment (qqn) de qqch. (vx), ou de faire qqch. Il fut requis d accompagner le… …   Encyclopédie Universelle

  • chercher — [ ʃɛrʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • XVIe; cerchier 1080; bas lat. circare « aller autour », de circum 1 ♦ (1210) S efforcer de découvrir, de trouver (qqn ou qqch.). ⇒ rechercher; recherche; découverte. Chercher qqn en explorant, en fouillant… …   Encyclopédie Universelle